abnuo


abnuo
abnŭo, ĕre, nŭi, nŭĭtum (nūtum) - intr. et tr. - [st2]1 [-] faire un signe négatif (avec la tête ou la main), faire signe que non, dire non, nier, refuser, s'opposer. [st2]2 [-] refuser de prendre, refuser de donner, contester, s'opposer à, repousser.    - si quidpiam orem, abnuunt, Plaut. : si je demande quelque chose, ils font signe que non.    - abnuere aliquid : refuser qqch, nier qqch.    - abnuere + inf. : refuser de.    - non abnuebant parere, Liv. : ils ne refusaient pas d'obéir.    - abnuere + prop. inf. : nier que.    - non abnuere quin : ne pas s’opposer à ce que.    - non abnuere + prop. inf. : ne pas s'opposer à ce que.    - manu abnuit quidquam opis in se esse, Liv. 36, 34, 6 : il fit signe de la main qu'il n'y avait rien à espérer de lui.    - nec abnuitur ita fuisse, si ad judices alios itum foret, Liv. 3, 72, 7 : et l'on reconnaît qu'il en aurait été ainsi si on s'était adressé à d'autres juges.    - abnuere aliquid alicui : refuser qqch à qqn.    - de nullo negotio abnuere, Sall. : ne rien refuser.    - neque illi senatus de ullo negotio abnuere audebat, Sall. J. 84, 3 : et le Sénat n'osait rien lui refuser.    - abnuere alicui de re : opposer à qqn un refus sur un point.    - abnuitur : on nie.    - non abnuitur, Liv. : on ne conteste pas.    - non abnuere quin : ne pas s'opposer à ce que.    - non abnuere se, quin cuncta infelicis domus mala patefierent, Tac. An. 13, 14 : (Agrippine) ne refuse pas que l'on expose au grand jour tous les drames d'une maison infortunée.    - regi pacem neque abnuere neque polliceri, Sall. J. 47 : il ne refusait pas la paix au roi, ni ne la lui promettait.    - abnuere crimen, Tac. : repousser une accusation.    - subita belli locus abnuit, Tac. : la disposition des lieux s'oppose à un coup de main.    - hoc spes abnuit, Tib. : je ne puis l'espérer.
* * *
abnŭo, ĕre, nŭi, nŭĭtum (nūtum) - intr. et tr. - [st2]1 [-] faire un signe négatif (avec la tête ou la main), faire signe que non, dire non, nier, refuser, s'opposer. [st2]2 [-] refuser de prendre, refuser de donner, contester, s'opposer à, repousser.    - si quidpiam orem, abnuunt, Plaut. : si je demande quelque chose, ils font signe que non.    - abnuere aliquid : refuser qqch, nier qqch.    - abnuere + inf. : refuser de.    - non abnuebant parere, Liv. : ils ne refusaient pas d'obéir.    - abnuere + prop. inf. : nier que.    - non abnuere quin : ne pas s’opposer à ce que.    - non abnuere + prop. inf. : ne pas s'opposer à ce que.    - manu abnuit quidquam opis in se esse, Liv. 36, 34, 6 : il fit signe de la main qu'il n'y avait rien à espérer de lui.    - nec abnuitur ita fuisse, si ad judices alios itum foret, Liv. 3, 72, 7 : et l'on reconnaît qu'il en aurait été ainsi si on s'était adressé à d'autres juges.    - abnuere aliquid alicui : refuser qqch à qqn.    - de nullo negotio abnuere, Sall. : ne rien refuser.    - neque illi senatus de ullo negotio abnuere audebat, Sall. J. 84, 3 : et le Sénat n'osait rien lui refuser.    - abnuere alicui de re : opposer à qqn un refus sur un point.    - abnuitur : on nie.    - non abnuitur, Liv. : on ne conteste pas.    - non abnuere quin : ne pas s'opposer à ce que.    - non abnuere se, quin cuncta infelicis domus mala patefierent, Tac. An. 13, 14 : (Agrippine) ne refuse pas que l'on expose au grand jour tous les drames d'une maison infortunée.    - regi pacem neque abnuere neque polliceri, Sall. J. 47 : il ne refusait pas la paix au roi, ni ne la lui promettait.    - abnuere crimen, Tac. : repousser une accusation.    - subita belli locus abnuit, Tac. : la disposition des lieux s'oppose à un coup de main.    - hoc spes abnuit, Tib. : je ne puis l'espérer.
* * *
    Abnuo, abnuis, abnui, abnutum, pen. pro. abnuere, Hocher la teste en monstrant signe de non vouloir quelque chose.
\
    Abnuere, Recusare. Refuser à prendre, ou bailler, Esconduire.
\
    Imperium abnuere. Liu. Refuser d'obeir.
\
    Iussa ducis abnuere. Tacit. Ne point vouloir obeir aux commandements du capitaine.
\
    Abnuere. Colu. Nier, Dire le contraire.
\
    Aliquid alicui abnuere. Cic. Denier, Refuser.
\
    Alicui de re aliqua abnuere. Sallust. Refuser.
\
    Abnuere, Prohibere. Virg. Defendre de faire quelque chose.
\
    Locus impetum abnuit. Tacit. Le lieu empesche qu'on ne puist, etc. Il ne permet point que, etc.
\
    Spes hoc abnuit. Tibul. Il ne fault point esperer cela.

Dictionarium latinogallicum. 1552.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • REGIA — I. REGIA Latinis, quod Βαςίλειον Graecis, proprie domus Regis vel Palatium. Hinc Urbs, in qua Rex degit; seu in qua Palatium ad habitationem conslitutum habet. Solin. c. 26. Caesariensi Colonia inest, a D. Claudio deducta, Bocchi prius Regia.… …   Hofmann J. Lexicon universale


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.